Préparation préalable : Workaway

Workaway

Depuis le 17 mars j’ai eu l’occasion d’expérimenter le réseau workaway, qui est un un système de travail basé sur le volontariat.

Tout d’abord dans une première ferme, en plein développement, dans le sud de la Suède proche de Amotsfors, pendant un mois.

Puis dans le nord de la Suède, en Laponie, proche de Dorotea, dans une ferme déjà bien développé.

Tout en continuant la préparation de cette expédition, j’ai eu l’occasion d’apporter mon aide pour le développement de certains projets qui visent à acquérir plus d’autonomie vis à vis du système économique globalisé; qui semble à l’heure actuelle montrer ses limites, à l’image de la crise du coronavirus qui démontre bien la fragilité de notre mode de vie et notre dépendance grandissante et dangereuse aux énergies fossiles.

Chez Nathan, le jeune anglais installé dans le sud de la Suède à Dorotea, j’ai ainsi contribué à la construction d’un sauna, principalement, et aider dans divers travaux comme la coupe de bois, le terrassement d’un chemin, la construction d’une barrière …

Installè depuis 2 ans et partis de 0, beaucoup de travail doit être effectué sur la maison, qui doit être rénové avant d’envisager le développement du jardin.

Avant d’arriver dans la seconde ferme Workaway en Laponie, une personne bienveillante qui m’a prise en stop, m’a proposé de rester dans un cottage de chasse, seul, au milieu du sauvage entouré de foret. Cela m’a permis de développer au maximum la préparation, et mon site internet.

Par la suite, je suis arrivé au deuxième Workaway,chez Jon et Pauline à Bellvik et j’ai ainsi apporté mon aide pour le développement de la ferme qui est déjà à un stade d’autonomie très avancé. Cela c’est fait à travers la création d’un jardin, qui nécessité de terrasser le sol, retirer des grosses pierres ou souches d’arbres, mais aussi par l’amélioration d’un bassin d’eau.

Ce fut intéressant de voir différents niveaux d’autonomie, à des stades de développement différents.

Préparation de l’expédition

Au delà du Workaway j’ai continué la préparation de cette expédition, à travers la recherche d’informations concernant les plantes sauvages principalement.

Il a aussi été nécessaire de finir la préparation des cartes manquantes que j’ai envoyé sur mon téléphone en dossier PDF, tout comme le dossier sur les plantes et denrées comestibles.

Des tracés GPS on étaient réalisés et envoyés sur ma montre Garmin, ils serons important surtout pour la partie Hors-sentier dans le Finnmark en Norvège.

En dernier j’ai acquis le matériel manquant, des sac étanches pour envisager sereinement la traversée de rivières à la nage. Un sac étanche de 140 litres et deux autres de 35 litres me permettent de protéger tout mon matériel de l’eau, j’ai ainsi procédé à une expérimentation et traversé une première rivière à la nage.